Taper votre recherche

video-img
Culture & Société

Comment choisir son avocat pour un divorce ?

Thomas Bordier
Partager
img

Prendre une décision de divorcer est loin d’être facile, mais une fois décidé, il vous reste un autre détail plus ou moins compliqué à régler, la recherche d’un avocat pour s’occuper de votre divorce. Afin de vous aider à trancher, voici quelques critères qu’il faut prendre en compte.

Faire appel à un avocat spécialiste

Vous et votre compagnon avez décidé de mettre fin à votre contrat de mariage. Comme il s’agit d’une décision mutuelle, vous pensez que tout avocat peut vous représenter et finaliser la procédure de divorce.

En réalité, dans le cadre de résiliation de contrat de mariage, l’intervention d’un avocat neuilly spécialisé dans le divorce et le droit la famille est nécessaire. Qu’il s’agisse d’un processus contentieux ou à l’amiable, vous avez besoin d’un expert.

En effet, vous avez surement besoin de certaines explications au cours de la procédure, et un avocat expert saura mieux vous répondre. Par ailleurs, l’intervention de ce professionnel facilite la procédure du divorce.

Les critères de choix d’un bon avocat

Pour éviter que le dossier traine, vous devez prendre en compte certains critères. En plus de sa spécialité, un bon avocat doit être à l’écoute de son client. Il doit vous poser des questions, répond à vos interrogations et reste toujours réactif.

Le long de la procédure, il est tenu de vous informer à chaque avancement du dossier. Dans certain cas, il se peut que le client n’ait aucune connaissance des étapes à suivre. Un juriste digne de confiance se donne la peine de lui expliquer en détail le déroulement du divorce.

Si votre avocat dispose de toutes ces qualités, vous pouvez avoir l’esprit tranquille, car vous serez mieux représenté face au juge. Dans le cas contraire, vous pouvez vous passer de son service et trouver un autre professionnel.

Aborder le sujet des honoraires

Les honoraires varient d’un avocat de divorce à l’autre. Il diffère aussi selon le type divorce que vous allez choisir. Une procédure à l’amiable peut ne pas présenter des complications et être facturée moins cher qu’un divorce conflictuel.

Pour une procédure mutuelle, le coût est souvent forfaitaire, mais les frais annexes peuvent s’y ajouter. Dans ce cas, le client et son avocat définissent les conditions de facturations avant de poursuivre la collaboration.

Par contre, un cas contentieux se facture à l’heure et les autres charges y sont incluses. Si vous avez trouvé un spécialiste de droit de la famille, réactif et correspondant à votre budget, le processus ne doit pas être trop difficile.

Thomas Bordier
Thomas Bordier

Rédacteur en chef du magazine en ligne Dingue Du Web, je suis journaliste indépendant depuis plus de 20 ans. Mes sujets de prédilections sont la Tech le Marketing mais également l'entrepreneuriat. J'interviens également sur des sujets de culture et de société.

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *