Taper votre recherche

video-img
Finance

Comment investir dans un mobil home sur Mobalys.com ?

Partager
img

Vous avez décidé d’acquérir un mobil-home à des fins lucratives ?

Pour quel type de mobil-home opter ou encore quel emplacement choisir ?

Découvrez avec nous les clés d’un investissement rentable !

Investir dans un mobil-home peut représenter un placement financier fort rentable.

À cette fin, il convient néanmoins de faire les bons choix, et deux points doivent faire l’objet d’une attention particulière : le choix du mobil-home et le choix du camping. 

Le choix du mobil-home 

  • Achat d’un mobil-home neuf

Le montant que vous allez devoir investir dépend bien sûr du type de mobil-home que vous désirez. 

De manière générale, un mobil-home neuf coûte entre 20.000 et 70.000 € selon ses caractéristiques. 

Si vous achetez un mobil-home neuf, soyez attentif au type de prix affiché. Il peut en effet s’agir d’un prix de “départ usine” qui est sans transport, ou d’un prix qui comprend la livraison jusqu’à l’entrée de votre camping. 

En plus du prix du transport et afin d’établir le coût global de votre achat, n’oubliez pas d’inclure les autres frais annexes tels que les options éventuelles du mobil-home, les frais d’entretien des équipements ou encore les frais de raccordement.

  • Achat d’un mobil-home d’occasion

Un mobil-home d’occasion coûte entre 10.000 et 30.000 € selon ses caractéristiques.

Ce choix s’avère donc être bien plus économique et accessible.

Que vous achetiez votre mobil-home d’occasion auprès d’un particulier ou d’un professionnel, son prix dépend de trois facteurs principaux: état général, emplacement et taux de décote. 

  • État général 

Il faut vous assurer que le mobil-home soit en parfait état de fonctionnement et les éléments suivants sont à observer ;

  • Isolation de toutes les ouvertures : assurez vous qu’il n’y ait aucune trace d’infiltration au mur, au plancher ou au plafond. Vérifiez également l’étanchéité de la cabine de douche.
  • Châssis : vérifiez que le châssis ne présente aucune déformation ou trace de rouille.
  • Portes et fenêtres : ouverture et fermeture effective de l’ensemble des portes et fenêtres (portes de placards comprises).
  • Mobilier et appareils : bon état de fonctionnement des appareils ménagers électriques ainsi que du chauffe-eau et des installations de gaz. Assurez-vous aussi du bon état général des matelas et autres mobiliers.
  • Aménagements extérieurs : auvent, terrasse ou encore annexes.
  • Taux de décote 

À la revente, un mobil-home d’occasion perd 30% de sa valeur la première année. La décote est ensuite de l’ordre de 15% la deuxième année, et de l’ordre de 10% pour chaque année suivante. 

  • Emplacement

Un mobil-home d’occasion vendu avec un emplacement de camping à plus de valeur. Dans ce cas, les spécificités du camping dans lequel il se trouve auront elles aussi un impact sur le prix de vente. 

Pour finir, gardez à l’esprit que la durée de vie d’un mobil-home n’excède que rarement 20 ans. Afin d’effectuer un investissement rentable, optez alors pour un mobil-home de 10 ans maximum. 

Les bénéfices d’un mobil-home pouvant rapporter en moyenne 3000 € par an, la somme investie dans ce projet d’investissement est souvent totalement récupérée au bout de 6 à 7 ans.

Le choix du camping 

Afin de vous assurer la meilleure rentabilité possible, le choix de votre emplacement est primordial. 

Tout d’abord, sachez qu’il est interdit d’installer un mobil-home sur un terrain privé. Il faut donc veiller à choisir et à réserver votre emplacement avant d’acheter votre mobil-home. 

Pour que votre investissement soit le plus rentable possible, deux facteurs sont essentiels: la localisation du camping, et son standing. Plus la localisation est proche des points d’intérêts touristiques, plus la demande sera haute. Quant au standing, un camping prestigieux vous fera bénéficier de rentes définitivement plus élevées. 

Veillez également à opter pour une parcelle située dans un camping ouvert toute l’année. Attention, seulement 10% d’entre eux le sont. Assurez-vous que le camping dispose d’infrastructures et de services variés et de qualités tels que les loisirs, les sanitaires, l’électricité ou encore la sécurité.

En plus des prestations citées ci-dessus, assurez-vous que le camping choisi vous autorise à louer votre mobil-home à titre personnel et sans frais additionnels. Certains exigent en effet de gérer eux-même la location du véhicule, pour pas moins de 50% des bénéfices engendrés.

La location de votre emplacement, ainsi que l’entretien périodique des installations de gaz et d’eau doivent faire l’objet d’un contrat signé. Ces dernières vérifications doivent être effectuées par des professionnels agréés.

Où acheter votre mobil-home ? 

En vue d’acquérir votre futur mobil-home, plusieurs possibilités s’offrent à vous ;

  • Acheter un mobil-home neuf auprès d’un distributeur

Les distributeurs de constructeurs vous feront bénéficier d’une réelle expertise lors de l’achat de votre mobil-home. En outre, ils pourront vous offrir un service de financement.

  • Acheter un mobil-home neuf ou d’occasion sur un camping

Certains parcs résidentiels ou camping revendent des mobil-homes neufs ou d’occasion déjà installés sur leurs emplacements.

  • Acheter un mobil-home d’occasion auprès d’un particulier

Vous pouvez également consulter les petites annonces en vue de trouver votre future résidence de loisir. 

  • Les plateformes en lignes

Des plateformes en ligne telles que Mobalys.commettent à votre disposition un large catalogue de mobil-homes dédiés à l’investissement.

L’avantage ? Toutes les transactions sont contractuellement sécurisées. De plus, vous pouvez acheter votre mobil-home et immédiatement le mettre en vente ou en location par le biais de cette même plateforme. Vous recevez alors des offres en direct. Acceptez une location ou vendez-le au plus offrant et dégagez une plus-value. Vous n’avez plus qu’à percevoir vos fonds, la plateforme se charge du reste. Le tout depuis votre salon !

  • Notre avis sur Mobalys, lisez notre article !

La fiscalité des mobil-homes et frais liés 

Tout investissement réussi requiert une prise de connaissance de la fiscalité qui y a trait ainsi que de tous les éventuels frais qui y sont liés.  

  • Avantages fiscaux 

L’achat d’un mobil-home vous permet de bénéficier des avantages fiscaux suivants ;

  • Affranchissement des taxes d’habitation et des taxes foncières 
  • Possibilité de récupération de la TVA de 20% sur le prix d’achat du mobil-home
  • Frais liés
  • Droit d’entrée 

Le droit d’entrée est une charge qui vous sera imposée par le camping. Généralement comprise entre 1000 et 4000 €, cette charge correspond aux équipements et services offerts par le terrain, ainsi qu’aux coûts de viabilisation de l’emplacement. 

  • Calage et raccordements 

L’installation de votre mobil-home sur son emplacement doit obligatoirement être effectuée par un professionnel. Celui-ci se chargera d’effectuer les raccordements d’arrivée d’eau, des câbles électriques, du gaz et d’évacuation des eaux usées. 

  • Taxe de séjour 

Un mobil-home étant considéré comme un véhicule, vous êtes, comme nous l’avons vu plus haut, exempté de taxe d’habitation. Vous devrez néanmoins vous acquitter de la taxe de séjour de votre camping. Généralement incluse dans le loyer annuel, des suppléments tarifaires tels qu’une redevance pour le séjour peuvent néanmoins être demandés aux locataires, selon le règlement du camping. 

  • Location de l’emplacement

La possibilité d’acheter un emplacement de camping reste très rare. Le plus souvent, ces emplacements feront l’objet d’une location à l’année ou d’un bail à durée déterminée. 

Les prix de ces emplacements varient selon la taille de la parcelle, la localisation du camping (proximité du littoral ou autre point touristique d’importance), ainsi que le standing du camping.

Selon ces facteurs, le prix d’un emplacement varie entre 1500 et 6000 € par an. En plus de la location de l’emplacement, ce tarif comprend son entretien ainsi que l’ensemble des charges de gaz, d’eau et d’électricité.

Attention, le loyer de votre emplacement peut augmenter d’année en année. Et ce, sans préavis.

  • Assurance 

Bien qu’étant considéré comme un véhicule de loisir, un mobil-home doit être assuré, de la même façon qu’une maison, contre les dégâts des eaux et les incendies.

En passant par des services en ligne tels que Mobalys.com, vous bénéficiez d’un suivi personnalisé et d’une assistance dans toutes ces démarches administratives. Alors n’attendez plus, vous détenez maintenant toutes les clés pour un achat synonyme de rentabilité !  

Thomas Bordier

Rédacteur en chef du magazine en ligne Dingue Du Web, je suis journaliste indépendant depuis plus de 20 ans. Mes sujets de prédilections sont la Tech le Marketing mais également l'entrepreneuriat. J'interviens également sur des sujets de culture et de société.

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *