Taper votre recherche

video-img
Marketing

Quelles informations doit contenir mon flyer pour attirer l’attention de mon public ?

Thomas Bordier
Partager
img

La conception et la distribution de flyers s’inscrit directement dans le cadre d’une action de marketing direct. Ce type de marketing hors ligne est un outil publicitaire très puissant, mais pour être vraiment efficace, rien ne doit être laissé au hasard. C’est pourquoi l’une des premières étapes consiste à commencer par se demander quel contenu mettre en avant.

Avant de commencer la création de son flyer :

Pour qu’une stratégie de marketing direct (quelle qu’elle soit) porte ses fruits, nous devons suivre une série d’étapes. La première étape intervient avant de commencer la conception graphique et consiste à avoir des objectifs et des messages clairs.

  • Définissez un objectif clair : un flyer informatif n’est pas la même chose qu’un flyer publicitaire. C’est pourquoi, avant d’entamer le processus de conception, vous devez être très clair sur ce que vous voulez réaliser, c’est-à-dire sur la démarche que vous voulez faire entreprendre à vos clients potentiels après avoir reçu le flyer.
  • Faites une maquette en fonction de votre objectif : Par exemple, un flyer publicitaire est généralement plus direct et schématique qu’un flyer informatif remis aux personnes qui ont déjà manifesté leur intérêt pour le produit ou le service. Commencer votre projet par une maquette vous aidera à hiérarchiser les informations et à vous assurer qu’elles s’adaptent bien visuellement. Il vous permettra également de limiter le texte et les autres éléments (comme les images) dès le début, afin que le flyer ne soit pas trop surchargé. Une fois que vous avez la maquette, vous devrez continuer à travailler sur le choix des polices, y compris les photos pertinentes et la saisie du texte.
  • Localisez vos clients potentiels : La distribution des flyers est un point critique de toute campagne de marketing direct. Il est nécessaire de faire une étude préalable pour déterminer dans quels points ou lieux se trouvent les consommateurs potentiels de l’entreprise, que ce soit sur un marché B2B ou B2C. Ceci est réalisé grâce à un géoréférencement préalable et à une répartition qui suit le plan marqué dans l’étude géographique.

Mesurez les résultats : L’une des principales caractéristiques du marketing direct est qu’il est mesurable. Inclure un code de réduction ou exiger la présentation du dépliant dans la boîte pour recevoir un cadeau sont quelques moyens de mesurer l’efficacité de la campagne.

Quel format utiliser ?

La seconde étape consiste à décider de la forme que prendra votre flyer.

Les types de flyers les plus commercialisés sont ceux appelés “feuilles volantes” : une feuille sans plis et avec deux faces imprimées, qui est la forme la plus simple et la plus adaptée pour attirer l’attention des utilisateurs en un seul coup d’œil.

Vous pouvez également choisir des 4 pages, 6 pages ou 8 pages, ce sont alors des dépliants d’information. Ils sont recommandés pour les personnes qui ont déjà manifesté leur intérêt ou pour le marché B2B, où des décisions plus éclairées et plus rationnelles sont prises, ce qui nécessite davantage de données.

Quelles informations doivent figurer sur mon flyer ?

Logo de l’entreprise. Le logo aide à identifier l’entreprise et est facteur de confiance. Il doit être placé dans une partie visible, souvent en première page.

Promesse. C’est votre message fort, ce pour quoi l’utilisateur va prendre votre flyer. Elle doit donc être composée d’une police de caractères d’une taille et d’une épaisseur qui le mettent en évidence. En lisant uniquement cette partie, l’utilisateur doit identifier s’il s’agit d’une promotion, d’un lancement de produit ou d’un coupon de réduction. C’est pourquoi elle doit être brève (pas plus d’une ligne) et directe.

Sous-titre. Sa fonction est de compléter la promesse. Par exemple, s’il s’agit d’une promotion de type “50% de réduction”, le sous-titre peut préciser le type de produits qui  y sont inclus.

Corps du texte. Dans les dépliants publicitaires, le texte doit être bref et rédigé de manière schématique, avec des textes articulés en de nombreux points et de courts paragraphes.

Appel à l’action. Il est normalement placé en bas du dépliant et est destiné à indiquer à l’utilisateur la marche à suivre. Par exemple : “Appelez-nous”, “remplissez le formulaire sur notre site web”, ou “présentez ce dépliant en caisse ».

Images. Recherchez des images belles, élégantes et libres de droits, qui viennent compléter et appuyer la promesse.

Informations de contact. Oublier ses coordonnées est l’une des erreurs les plus fréquentes lors de la conception d’un flyer. Les utilisateurs doivent disposer des informations nécessaires pour contacter l’entreprise en cas de questions.

Réseaux sociaux. Ils renforcent la confiance et peuvent amener les clients potentiels à vous suivre dans les réseaux, même s’ils ne se décident pas d’acheter cette fois-ci.

  • Petits caractères. Bien qu’ils ne soient pas toujours nécessaires, ils servent à préciser les conditions juridiques de l’offre et sa durée de validité.

Dans l’exemple suivant, vous pouvez voir comment articuler tous ces éléments afin que votre flyer capte l’attention de vos clients potentiels.

flyer

Vous souhaitez réaliser votre flyer et faire votre communication graphique en illimité ? Profitez de Yessay Studio à partir de 297€/mois sans engagement.

Thomas Bordier
Thomas Bordier

Rédacteur en chef du magazine en ligne Dingue Du Web, je suis journaliste indépendant depuis plus de 20 ans. Mes sujets de prédilections sont la Tech le Marketing mais également l'entrepreneuriat. J'interviens également sur des sujets de culture et de société.

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *