Taper votre recherche

video-img
Voyage / Tourisme

Saut à l’élastique : quelle préparation ?

Thomas Bordier
Partager
img

Le saut à l’élastique est une pratique totalement sûre, mais malheureusement dans certains cas il peut devenir très dangereux. Si vous avez des problèmes de santé comme l’hypertension, problèmes cardiaques, épileptiques, vous ne pouvez pas sauter sans avoir consulté votre médecin au préalable. Voici justement l’essentiel à savoir avant le fameux premier saut.

À quel âge peut-on sauter ?

Certains sites autorisent le saut à élastique à partir de 14 ans. Toutefois, si vous aimez les sensations fortes et intenses, en étant mineur, vous devez vous munir d’une autorisation parentale avant de pouvoir vous offrir un saut à l’élastique dans la majorité des sites en France.

Bien choisir l’endroit pour sauter

La plupart des sites et spots de saut à l’élastique se trouvent dans des paysages à couper le souffle. Trouvez celui qui vous parait le plus intéressant et où le paysage est idyllique. Il faut tout de même qu’il se trouve assez proche de chez vous. Renseignez-vous là-dessus, car vous pouvez faire votre saut à l’élastique dans certaines attractions touristiques célèbres.

Assurez-vous également de la légalité de l’établissement et de son professionnalisme. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à demander l’avis d’autres clients de cet établissement pour vous faire ensuite votre propre opinion. Mais c’est à vous de choisir au final, car c’est vous qui sautez. Alors, n’hésitez pas à prendre votre temps pour trouver le bon établissement qu’il vous faut.

Quel tarif payer pour débuter au saut à l’élastique ?

À l’heure actuelle, le prix moyen pour les débutants et/ou novices est généralement de 50€. En effet, ce tarif vous donne accès à un saut de 50m. C’est justement la hauteur parfaite si vous manquez encore d’expérience.

Faut-il réserver ?

Pensez à réserver votre saut à l’élastique. En effet, durant certaines périodes de l’année, l’affluence est importante. Certains sites ou établissements ne fonctionnent d’ailleurs qu’avec des réservations, car ils auront beaucoup de préparations à faire en fonction du nombre de sauteurs. Même pour vous, la réservation est avantageuse, vous allez avoir moins d’angoisse le jour de votre saut à l’élastique.

Gérez votre angoisse

Plus vous y pensez et plus vous allez angoisser. Le fait d’avoir le vertige peut vous ralentir dans votre saut, mais gardez à l’esprit que votre saut à l’élastique est une expérience unique. C’est à vous de gérer votre adrénaline. D’ailleurs, il arrive à certaines personnes de ne plus ressentir un vertige durant le saut puisqu’il y a une poussée d’adrénaline extrêmement importante à cet instant.

Thomas Bordier
Thomas Bordier

Rédacteur en chef du magazine en ligne Dingue Du Web, je suis journaliste indépendant depuis plus de 20 ans. Mes sujets de prédilections sont la Tech le Marketing mais également l'entrepreneuriat. J'interviens également sur des sujets de culture et de société.

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *