Taper votre recherche

video-img
Santé & Bien-être

Traitement du cancer de la prostate

Thomas Bordier
Partager
img

Selon les derniers statistiques, le cancer de prostate représente 25% des maladies cancéreuses touchant les hommes. Il touche 1 homme sur 8 de moins de 75 ans. Il est le premier cancer avec le plus grand nombre de victimes si l’on tient compte de tous les types de cancers, y compris ceux concernant les femmes. La question qui se pose est : comment se traite le cancer de prostate ? 

Qu’est-ce que le cancer de la prostate ? 


Le cancer prostate est donc une tumeur qui évolue au niveau de la prostate et des vésicules séminales. Selon les études scientifiques, c’est un adénocarcinome, c’est-à-dire un abcès d’origine glandulaire. Pour le combattre, il faut avant tout savoir déceler ses symptômes, procéder à un dépistage, un diagnostic clinique et passer par un traitement sérieux. 

Intervention chirurgicale pour combattre le cancer de prostate

La chirurgie est recommandée si les symptômes du cancer de prostate se montrent agressifs. Il est essentiel de savoir qu’au stade final de la maladie, le patient n’arrive plus à vider totalement sa vessie. Des douleurs au niveau de la prostate peuvent apparaitre.

Notez bien que l’objectif de cette intervention chirurgicale est l’enlèvement de la prostate. Pour ce faire, une incision dans l’abdomen ou au niveau du périnée sera réalisée. Sachez que le cancer de la prostate se développe dans les glandes génitales de l’ homme. Cela signifie que l’enlèvement des vésicules séminales est inévitable. Une fois que la prostate est enlevée, le chirurgien met en place une sonde urinaire pour réinstaller le canal qui conduit l’urine vers l’extérieur.

L’importance de la radiothérapie 

Cette méthode de traitement est souvent dédiée au stade plus avancé de la tumeur. La séance peut se présenter sous deux formes à savoir la radiothérapie externe et la curiethérapie. La radiothérapie externe est un traitement ayant pour but d’extraire les cellules mortes à l’aide de rayons radioactifs. Autrement dit, le spécialiste fait en sorte de projeter ces rayons ionisants au niveau des cellules infectées en vue de les détruire.

D’autre part, la curiethérapie consiste à introduire directement des implants radioactifs dans la prostate. Elle est notamment pratiquée dans le traitement des abcès localisés à faible risque. Ainsi, l’utilisation des billes radioactives connues sous le nom de « iode 125 » est devenue très classique. Ces derniers permettent d’éliminer toutes les cellules cancéreuses.

L’hormonothérapie et la chimiothérapie contre le cancer prostate

L’hormonothérapie est un traitement médical dont le fond se focalise au niveau hormonal. Elle est utile pour coincer la sécrétion ou l’action de l’hormone mâle qui est la testostérone. Ce traitement stoppe également la croissance des cellules cancéreuses en inhibant l’accroissement des testostérones. Pour réussir, les spécialistes utilisent les analogues de la LHRH ou GnRH ainsi que la chimiothérapie.

Quant à la chimiothérapie, elle a pour fonction de bloquer les récepteurs de la testostérone. Les médicaments anti-androgènes sont très utilisés. En général, ces médicaments se présentent sous forme de capsules ou de comprimés. 

Un suivi après le traitement 

Après le traitement, un suivi de près sera fait par le spécialiste. Le but est d’anéantir totalement toutes les cellules cancéreuses et d’éviter leurs réapparitions. Pendant ce temps, les effets secondaires des traitements, ses conséquences au niveau mental ainsi que sa vie sociale seront surveillés.

Thomas Bordier
Thomas Bordier

Rédacteur en chef du magazine en ligne Dingue Du Web, je suis journaliste indépendant depuis plus de 20 ans. Mes sujets de prédilections sont la Tech le Marketing mais également l'entrepreneuriat. J'interviens également sur des sujets de culture et de société.

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *