Taper votre recherche

video-img
Culture & Société

L’état de la presse traditionnelle par rapport au développement du numérique

Thomas Bordier
Partager
img

Depuis la démocratisation d’internet, le journalisme et le monde de la presse en général a beaucoup changé. En effet, le mode de consommation de l’information a grandement évolué. Avant internet, il fallait acheter les journaux sur le kiosque au coin de la rue ou bien attendre les heures des journaux télévisés pour connaitre les nouvelles du jour. Désormais, il suffit d’allumer son smartphone pour être au courant des dernières nouvelles. Qu’en est-il donc de la situation actuelle de la presse par rapport au développement du numérique ?

La presse numérique fait-elle de l’ombre à la presse traditionnelle ?

Ces derniers temps, on assiste au changement de la façon de rechercher de l’information ou des dernières actualités. De nos jours, avec son téléphone, une personne peut avoir accès à de multitudes d’informations. Et avec les réseaux sociaux, c’est devenu encore plus simple. En effet, les organismes de presse ont su profiter de cette démocratisation d’internet pour être au plus près de son audience. De ce fait, on voit de plus en plus de chaines de télévision et de presse écrite avoir une page dédiée sur plusieurs réseaux sociaux. 
Nous pouvons donc dire que la presse traditionnelle n’est nullement menacée par l’arrivée de la presse numérique. A vrai dire, 30 ans à la une ne va pas disparaitre parce que de plus en plus de personnes utilisent internet pour s’informer des dernières actualités. Il faut savoir que la presse numérique existe depuis une trentaine d’année mais c’est seulement depuis peu qu’elle est devenue plus populaire auprès des lecteurs.

La presse traditionnelle s’adapte à l’évolution

Comme le mode de consommation d’information a changé, la presse traditionnelle a du s’adapter. On le voit d’ailleurs avec l’apparition des sites internet des chaines de télévision et de presse écrite. Leur présence sur les réseaux sociaux n’est pas en reste. Ainsi, si une personne veut avoir les actualités sorties par une maison de presse, elle n’a qu’à s’abonner à leur page ou d’ouvrir leur site.
Toutefois, cette adaptation a aussi entrainé des changements au monde du journalisme. En effet, auparavant le rôle d’un journaliste s’arrêtait à la recherche et au traitement de l’information. De nos jours, le journaliste doit avoir plusieurs cordes à son arc pour bien accomplir son travail. Ainsi, il doit aussi maitriser l’informatique. Il doit avoir des compétences de graphiste, de metteur en page, et dans certains cas, le journaliste doit avoir une bonne notion de community management pour la diffusion des informations sur les réseaux sociaux. Ces adaptations ont fait en sorte que la presse traditionnelle peut survivre face à la grande montée de la presse numérique.

Les enjeux économiques de la presse numérique

L’arrivée de la presse numérique ainsi que les changements des pratiques de recherche et de lecture de l’information ont aussi des impacts sur l’économie et la finance de la maison de presse. En effet, plusieurs presses numériques proposent des contenus gratuits et on se demande alors comment elles font pour survivre. Ce qu’il faut savoir c’est que comme la presse traditionnelle, c’est l’insertion publicitaire qui fait tourner la maison. 
En revanche, certains sites proposent un abonnement payant pour avoir accès à des informations exclusives et vérifiées. Ce qu’il ne faut pas oublier c’est que de nos jours, tout le monde est devenu journaliste, notamment avec la possibilité de lancer des directs à partir de leurs réseaux sociaux. 
Pour conclure, de nombreuses personnes, professionnels ou non du journalisme et de la presse, ont été sceptique par rapport à la survit de la presse écrite dans l’environnement numérique actuel. Elles ont eu tort car la presse écrite ainsi que le journalisme traditionnel a encore de beaux jours devant eux. Au contraire, la presse écrite a su profiter de ce boom du numérique pour proposer d’autres formats de leurs contenus.

Thomas Bordier
Thomas Bordier

Rédacteur en chef du magazine en ligne Dingue Du Web, je suis journaliste indépendant depuis plus de 20 ans. Mes sujets de prédilections sont la Tech le Marketing mais également l'entrepreneuriat. J'interviens également sur des sujets de culture et de société.

  • 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *